Citations correspondant à « chr��tient�� » : 558 citations trouvées dans le Littré (40 affichées)
Citation Auteur Œuvre Entrée
Ma colère ne tient à guère, et ma tendresse pour vous deux [M. et Mme de Grignan] tient à beaucoup SÉVIGNÉ 11 mars 1671 tenir
Mais, hélas ! qu'on tient à la vie, Quand on tient si fort à l'amour ! RACINE Théb. v, 1 tenir
Que diable aussi, l'on tient ce qu'on tient BEAUMARCHAIS Barb. de Sév. I, 3 tenir
Notre intelligence tient dans l'ordre des choses intelligibles le même rang que notre corps dans l'étendue de la nature ; bornés en tout genre, cet état qui tient le milieu entre deux extrêmes se trouve en toutes nos puissances PASCAL Pens. I, 1, éd. HAVET. puissance
L'art le plus innocent tient de la perfidie VOLTAIRE Zaïre, IV, 2 art [1]
On en a au-dessus des yeux, on n'y tient pas LA BRUYÈRE 8 au-dessus
Il ne tient pas l'auditeur en balance MOLIÈRE Préf. du Tart. balance
Et c'est cela qui me tient en cervelle SCARRON Jodelet, I, 5 cervelle
Une beauté me tient au coeur MOLIÈRE Fest. I, 2 coeur
Il souffre en silence et se tient coi ROUSSEAU Ém. I coi, coite
Personne ne me tient compagnie SÉVIGNÉ 98 compagnie
C'est par la que l'on tient ses voisins en contrainte CORNEILLE Nicom. III, 2 contrainte
L'un tient de moi la vie, à l'autre je la dois VOLTAIRE Alz. III, 5 devoir [1]
Mon coeur ne tient qu'à un filet MOLIÈRE Préc. XI filet
Mme de R. lui tient lieu de tout SÉVIGNÉ 399 lieu [1]
Il tient ici contre le mortier LA BRUYÈRE VII mortier
Nul que moi ne s'y tient, et j'en garde la clef MOLIÈRE Ét. V, 2 nul, nulle
....Ce n'est pas, seigneur, ce qui me tient en peine CORNEILLE ib. IV, 3 peine
La serre du malheur me tient STAËL Corinne, XVIII, 5 serre
Ce qu'il y a de sûr, c'est qu'il ne tient qu'à lui d'être heureux DIDEROT Sur le livre d'Helvétius. sûr, ûre
Voilà sa folie qui le tient MOLIÈRE Méd. malgré lui, I, 6 tenir
L'art le plus innocent tient de la perfidie VOLTAIRE Zaïre, IV, 2 tenir
Mais si le pacte tient.... ROTROU Antig. II, 4 tenir
Ils adorent la main qui les tient enchaînés RACINE Brit. IV, 4 adorer
Et la loi de l'hymen qui vous tient assemblés CORNEILLE Poly. I, 3 assemblé, ée
Philis tient mon coeur à l'attache MOLIÈRE Princesse d'Él. 1er Interm. attache
Il tient la trahison trop au-dessous de lui CORNEILLE Pomp. III, 2 au-dessous
Il tient que les combats sentent l'aventurier CORNEILLE Attila, IV, 1 aventurier, rière
Dieu qui tient en bride les flots de la mer BOSSUET Polit. bride
Le soir on tient le cercle un moment SÉVIGNÉ 417 cercle
Ce dédit m'embarrasse et me tient en cervelle REGNARD Distrait, III, 11 cervelle
Le Rhône me tient fort au coeur SÉVIGNÉ 23 coeur
Le bon sire le souffre et se tient toujours coi LA FONTAINE Fabl. III, 4 coi, coite
Combien le feu tient douce compagnie ! BÉRANGER Feu du prison. compagnie
Dieu tient conseil en lui-même BOSSUET Hist. II, 1 conseil
Pendant qu'il tient à la gorge ses conserviteurs BOSSUET Avert. conserviteur
Qui tient la mort entre les dents RÉGNIER Stances. dent
Par ce moyen, vous verrez s'il tient eau LA FONTAINE Cuv. eau
Ils adorent la main qui les tient enchaînés RACINE Brit. IV, 4 enchaîné, ée
Eh ! je sais trop où lui tient l'enclouure CORNEILLE Th. Comtesse d'orgueil, II, 1 enclouure