Citations correspondant à « d��terminer » : 34 citations trouvées dans le Littré
Citation Auteur Œuvre Entrée
Les biais qu'on doit prendre à terminer vos voeux MOLIÈRE l'Étourdi, IV, 1 à
Puisse cette action se terminer à bien MOLIÈRE le Dép. III, 4 bien [1]
Oui, je veux terminer la chose dans demain MOLIÈRE Éc. des f. I, 1 dans
Ce n'est pas là le moyen de terminer ma dispute et de découvrir qui a tort ou qui a raison LA FONTAINE Psyché, I, p. 91 découvrir
Rien n'est plus difficile que de terminer heureusement une scène de politique VOLTAIRE Comment. Corn. Sert. I, 3 heureusement
Qui doit enfin terminer.... toutes les ingratitudes de votre vie MASSILLON Carême, Rechute, 1 ingratitude
Terminer tous les différends d'une manière qui conciliait les intérêts les plus opposés BOSSUET Duchesse d'Orl. concilier
Puis j'irais pour démagogie En prison terminer l'orgie BÉRANGER les Car. démagogie
S'il voulait m'aider à terminer cette affaire, je crois que je n'en aurais pas l'affront SÉVIGNÉ 565 affront
île pacifique [l'île des Faisans] où doivent se terminer les différents de deux grands empires BOSSUET Mar.-Thér. pacifique
Le soir est près de l'aurore ; L'astre à peine vient d'éclore Qu'il va terminer son tour LAMARTINE Harm. II, 1 astre
Et comme pour résoudre avec votre maîtresse Des biais qu'on doit prendre à terminer vos voeux MOLIÈRE l'Étour. IV, 1 biais
Autrefois l'éléphant et le rhinocéros, En dispute du pas et des droits de l'empire, Voulurent terminer la querelle en champ clos LA FONTAINE Fabl. XII, 21 empire
On dit pourtant, pour terminer ma glose En peu de mots, que l'ombre de l'oiseau Ne loge plus dans le susdit tombeau GRESSET Vert-vert, IV glose
Ainsi, ma soeur, du moins vous avez dans vos plaintes Où porter vos souhaits et terminer vos craintes CORNEILLE Hor. III, 4 terminer
Le roi, ayant pris parti, envoya son blanc-signé à M. de Bouillon pour terminer le procès comme il lui plaisait SAINT-SIMON 157, 53 blanc-signé
M. de Boisrobert, exhorté par tous les académiciens et en particulier par M. Chapelain, témoigna au cardinal que l'unique moyen de terminer le dictionnaire.... PELLISSON Hist. de l'Acad. III exhorté, ée
Dans ces sortes de réconciliations, le particulier de l'homme et de la femme est un grand secours pour terminer bien des contestations HAUTEROCHE Cocher supposé, SC. 18 particulier, ère
J'ai mon champ à labourer, je n'irai peut-être pas employer mon temps à terminer vos différends, et à travailler à vos affaires, tandis que je négligerai les miennes MONTESQUIEU Lett. pers. 11 peut-être
On ne pouvait assez louer son incroyable dextérité à traiter les affaires les plus délicates, à terminer tous les différends d'une manière qui conciliait les intérêts les plus opposés BOSSUET Duch. d'Orl. dextérité
....Voilà l'illustre place Où le brave Moron, d'une héroïque audace, Affrontant d'un sanglier l'impétueux effort, Par un coup de ses dents vit terminer son sort MOLIÈRE Princ. d'Él. I, 2 héroïque
Le soir est près de l'aurore ; L'astre à peine vient d'éclore Qu'il va terminer son tour ; Il jette par intervalle Une lueur de clarté pâle Qu'on appelle encore un jour LAMARTINE Harm. II, 1 jour
Et comme pour résoudre avec votre maîtresse Des biais qu'on doit prendre à terminer vos voeux, Je voulais en secret vous aboucher tous deux MOLIÈRE l'Ét. IV, 1 résoudre
Du ciel qui vient d'ouvrir ses luisantes barrières, D'où quelque déité vient, ce semble, ici-bas Terminer elle-même entre vous ces débats CORNEILLE Androm. I, 2 luisant, ante
On ne pouvait assez louer l'incroyable dextérité de Madame à terminer tous les différends d'une manière qui conciliait tous les intérêts opposés BOSSUET Duch. d'Orl. terminer
Pour terminer le détail des qualités acquises de M. Leibnitz, il était théologien, non pas seulement en tant que philosophe ou métaphysicien, mais théologien dans le sens étroit FONTENELLE Leibnitz. étroit, oite
Pour terminer ce grand procès de la vanité, il faudra un jour que tout le monde soit monseigneur dans la nation, comme toutes les femmes, qui étaient autrefois mademoiselle, sont actuellement madame VOLTAIRE Dict. phil. Cérémonie. madame
Il avait vu, dans plus d'une occasion, qu'un des moyens les plus sûrs de terminer facilement les affaires qui ne sont importantes que dans l'opinion, est de montrer, par la manière de les traiter, qu'on a su les réduire à leur juste valeur CONDORCET Maurepas. opinion
Je suis, pour vous servir, gentilhomme auvergnac, Docteur dans tous les jeux, et maître de trictrac ; Mon nom est Toutabas, vicomte de la Case, Et votre serviteur, pour terminer ma phrase REGNARD le Joueur, I, 10 trictrac
île pacifique où se doivent terminer les différends de deux grands empires à qui tu sers de limites, île éternellement mémorable par les conférences de deux grands ministres.... BOSSUET Mar.-Thér. île
Île pacifique [île des Faisans] où se doivent terminer les différends de deux grands empires à qui tu sers de limites [Espagne et France], île éternellement mémorable par les conférences de deux grands ministres.... BOSSUET Mar.-Thér. mémorable
L'Église enseigne que tout culte religieux se doit terminer à Dieu comme à sa fin nécessaire ; et, si l'honneur qu'elle rend à la sainte Vierge et aux saints peut être appelé religieux, c'est à cause qu'il se rapporte nécessairement à Dieu BOSSUET Expos. doctr. cath. 3 religieux, euse
Si nous avons d'autres lois de physique que celles de votre temps [le temps de Cicéron], nous n'avons point d'autre règle d'éloquence ; et voilà peut-être de quoi terminer la querelle entre les anciens et les modernes VOLTAIRE Dial. 13 éloquence
Vous êtes né [l'empereur parlant à Wintzingerode] dans les États de la confédération du Rhin ; vous êtes mon sujet ; vous n'êtes point un ennemi ordinaire, vous êtes un rebelle, j'ai le droit de vous faire juger ; gendarmes d'élite, saisissez cet homme-là ; les gendarmes restèrent immobiles, comme des hommes accoutumés à voir se terminer sans effet ces scènes violentes, et sûrs d'obéir mieux, en désobéissant SÉGUR Hist. de Nap. IX, 6 gendarme