Citations correspondant à « r��emprisonner » : 7 citations trouvées dans le Littré
Citation Auteur Œuvre Entrée
Dans le fond du sérail ils vont t'emprisonner DELAVIGNE Paria, I, 2 emprisonner
Mais il s'est vu tantôt emprisonner ; Cette offense en son coeur sera longtemps nouvelle RACINE Brit. IV, 5 emprisonner
Et pour m'en détourner [m'éloigner d'un champ de bataille], Cet amant généreux me fait emprisonner RACINE Alex. III, 1 emprisonner
Par lui l'homme rompit le joug du préjugé ; Des liens du maillot l'enfant fut dégagé ; La baleine cessa d'emprisonner les belles DELILLE Imag. V maillot [2]
On demandera peut-être (car on devient curieux) combien de gens en France ont le droit ou le pouvoir d'emprisonner qui bon leur semble, sans être tenus de dire pourquoi COURIER Lett. IV gens [1]
La loi qui permettrait d'emprisonner un citoyen sans information préalable et sans formalité juridique, serait tolérable dans un temps de trouble et de guerre ; elle serait tortionnaire et tyrannique en temps de paix VOLTAIRE Pol. et lég : Idées républ. 19 tortionnaire
Vous avez vu quelquefois l'ouvrage d'un ver à soie ou les coques que ces petits animaux travaillent avec tant d'art pour s'y emprisonner : elles sont d'une soie fort serrée, mais elles sont couvertes d'un certain duvet fort léger et fort lâche ; c'est ainsi que la terre, qui est assez solide, est couverte, depuis sa surface jusqu'à une certaine hauteur, d'une espèce de duvet qui est l'air, et toute la coque du ver à soie tourne en même temps FONTENELLE Mondes, 1er soir. coque