Citations correspondant à « sor��dion » : 12 citations trouvées dans le Littré
Citation Auteur Œuvre Entrée
Dion avait naturellement beaucoup de noblesse, d'élévation et de grandeur d'âme ROLLIN Hist. anc. Oeuv. t. V, p. 191, dans POUGENS naturellement
Ce Dion était de Nicée en Bithynie, il s'occupa toute sa vie à décrier le mérite qui l'offusquait DIDEROT Claude et Néron. I, 99 offusquer
Vous citez Dion Cassius, vil Grec, vil écrivain, vil flatteur, vil ennemi de Cicéron VOLTAIRE Lett. Hénault, 26 févr. 1768 vil, ile
Sous Adrien, Dion Chrysostome raconte qu'il consulta l'oracle de Delphes, et il en rapporta une réponse... VOLTAIRE Dict. phil. Oracles. oracle
Il [Dion] serrait la citadelle de si près, que la garnison, faute de vivres, n'observait plus aucune discipline BARTHÉLEMY Anach. ch. LX serrer
Platon s'était rendu en Sicile, dans le dessein de ménager une réconciliation entre Dion et le roi de Syracuse BARTHÉLEMY Anach. ch. 33 ménager [1]
Il [Dion] crut que l'exemple serait plus efficace que les discours, et se jeta tête baissée au milieu des ennemis ROLLIN Hist. anc. Oeuv. t. v, p. 276, dans POUGENS tête
Philippe se mit à faire de nouvelles levées par tous les lieux de son royaume ; ayant ainsi refourni son armée, il la mena à Dion MALHERBE Lexique, éd. L. Lalanne refournir
C'est le discours qui précède que les Dion Cassius, les Xiphilin, et la nuée des détracteurs de Sénèque depuis son siècle jusqu'au nôtre, ont successivement paraphrasé DIDEROT Claude et Nér. I, 59 nuée
J'aimerais autant croire Dion Cassius, qui assure que les graves sénateurs de Rome proposèrent un décret, par lequel César, âgé de cinquante-sept ans, aurait le droit de jouir de toutes les femmes qu'il voudrait VOLTAIRE Moeurs, introduction. jouir
Dion proposait-il des voies d'accommodement avec Denys, on le soupçonnait d'intelligence avec ce prince ; cessait-il d'en proposer, on disait qu'il voulait éterniser la guerre, afin de perpétuer son autorité BARTHÉLEMY Anach. ch. 60 éterniser
Pouvez-vous nier que ce ne soit dans Tite Live, dans Dion Cassius, dans Plutarque, dans Lucain et dans Sénèque que M. de Corneille a pris ses plus beaux traits, a puisé ses grandes idées qui lui ont fait inventer un nouveau genre de tragédie inconnu à Aristote ? BOILEAU Lett. à Perrault. puiser