Voir les citations avec "énoncer"
Le mot énolisme n'a pu être trouvé dans l'index.

énoncer

vt (é-non-cé. Le c prend une cédille devant a ou o : j'énonçai, énonçons)
  • 1Rendre en termes nets. Savoir énoncer ce que l'on pense. L'acte contient huit articles, où tous ses mensonges sont énoncés. [Maucroix, Schisme, liv. III, dans RICHELET] Il faut observer qu'il y a bien de la différence entre concevoir un sens total et énoncer ensuite, par la parole, ce que l'on a conçu. [Du Marsais, Oeuvres, t. v, p. 4]

    Terme de procédure. Énoncer un faux, articuler quelque chose contre la vérité.

  • 2S'énoncer, vpron Être énoncé. Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement. [Boileau, L'art poétique]

    Exposer sa pensée, parler. Il s'énonce avec facilité. Apprenez, sotte, à vous énoncer moins vulgairement. [Molière, Les précieuses ridicules]

SYNONYME

ÉNONCER, EXPRIMER. Énoncer sa pensée, c'est la produire en termes précis et qui la font connaître nettement. Exprimer sa pensée, c'est y donner une forme quelconque.

  • rechercher