aligné, ée

part. passé. (a-li-gné, gnée)
  • Arbres alignés. Les soldats restèrent alignés. Les palmiers paraissaient alignés sur la rive, comme ces avenues dont les châteaux de France sont décorés. [Chateaubriand, Itinéraires de Paris à Jérusalem]

+

ALIGNÉ, ÉE. Ajoutez :

2Pourvu jusqu'à une certaine date. Les soldats étaient alignés en vivres jusqu'au 17 inclus, en moyenne ; on pouvait donc continuer la marche sans courir le moindre risque. [Gazette des tribunaux]
  • rechercher