allongé, ée

(a-lon-jé, jée)
  • 1 Part. passé. Rendu plus long. Une robe allongée par la couturière.
  • 2Ce qui a une forme longue. Ce poisson a une tête allongée. Ces fruits ont une forme allongée.

    En anatomie, moelle allongée, partie de la moelle épinière qui s'étend de la partie inférieure de la protubérance jusqu'au trou occipital.

  • 3 Fig. Un visage allongé, une figure allongée, qui exprime le déplaisir, le désenchantement. M. de Saint-Aignan, revenu chez lui, y trouva la mine de ses gens fort allongée. [Saint-simon, Mémoires complets et authentiques du duc de Saint-Simon] Les uns ont le visage allongé d'un demi-pied. [Sévigné, 119]
  • 4 En termes de chasse, se dit d'un chien dont le gros nerf crural s'est allongé par une trop forte course.
  • 5 En termes de fauconnerie, oiseau allongé, celui qui a ses pennes entières et de longueur convenable.
  • rechercher