amené, ée

(a-me-né, née)
  • 1 Part. passé. Amené devant le tribunal. Un cheval amené par la bride. Cet homme amené à résipiscence.
  • 2 nm En termes de droit, un amené sans scandale, ordre d'amener quelqu'un devant le juge, sans bruit, sans lui faire affront. Tout doux ! un amené sans scandale suffit. [Racine, Les plaideurs]

+

AMENÉ.
1Ajoutez :

Fig. Préparé avec art. Vous serez bien content du second Entretien des grenadiers ; il a des faits bien amenés. Corresp. du général Klinglin, Paris, pluv. an VI, t. I, p. 274]

  • rechercher