Voir les citations avec "crêpe"
Le mot crêpe de soie n'a pu être trouvé dans l'index.

crêpe [1]

nm (krê-p')
  • 1Sorte d'étoffe claire, légère et comme frisée, faite de laine fine ou de soie crue et gommée. Crêpe blanc, noir, rose. Robe, voile de crêpe. Crêpe lisse, celui qui n'est pas frisé. Ils feront aussi des crêpes unis et gros crêpes, de la même façon et qualité que ceux qui viennent de Boulogne. Statuts des marchands de draps d'or, 9 juillet 1667, art. 57] Voiles, crêpes, habits, lugubres ornements. [Corneille, Le Cid] Pourquoi flotte à longs plis ce crêpe menaçant ? [Hugo, Odes et ballades]

    Porter un crêpe, porter en signe de deuil un crêpe noir au chapeau, au bras ou à l'épée. Les tambours étaient couverts de crêpe. [Sévigné, 211] La plupart des souverains de l'Europe mirent des crêpes funèbres pour pleurer la mort d'un régicide [Cromwell]. [Chateaubriand, Les quatre Stuarts] Mais si d'un long crêpe voilée, Mon amante dans la vallée Venait pleurer quand le jour fuit. [Millev. Chute des feuilles.]

    Fig. Ces tristes vers en deuil, d'un long crêpe voilés, Ne voyant que des maux sur la terre où nous sommes. [Chénier, Élégies] À l'heure où l'âme solitaire S'enveloppe d'un crêpe noir Et n'attend plus rien de la terre. [Lamartine, Harmonies poétiques et religieuses]

  • 2 Poétiquement. Le crêpe de la nuit, les ombres de la nuit. Dès que l'ombre tranquille Viendra d'un crêpe noir envelopper la ville. [Boileau, Le lutrin]

    Fig. Nous jouissons par avance du plaisir de vous avoir ; cette espérance a dissipé un crêpe noir que votre absence avait mis sur ma vie. [Sévigné, 298]

  • 3Crêpe de Chine, espèce de châle d'été en soie ordinairement orné de broderies.
  • 4 Terme de coiffeur. Cheveux nattés et frisés par le bout.
  • rechercher