Voir les citations avec "femmelette"
Le mot femme au foyer n'a pu être trouvé dans l'index.

femmelette

nf (fa-me-lè-t')
  • 1Femme légère, ignorante, sans conséquence. Leur erreur découverte était à demi vaincue par sa propre absurdité ; c'est pourquoi ils s'attaquaient à des ignorants, à des gens de métier, à des femmelettes, à des paysans, et ne leur recommandaient rien tant que ce secret mystérieux. [Bossuet, Histoire des variations des Églises protestantes] Comment les stoïciens n'eussent-ils pas cru aux oracles ? ils croyaient bien aux songes ; le grand Chrysippe ne retranchait de sa créance aucun des points qui entraient dans celle de la moindre femmelette. [Fontenelle, Histoire des oracles] En cherchant à douter de la divinité, il [le duc d'Orléans] courait les devins et les devineresses, et montrait toute la curiosité crédule d'une femmelette. [Duclos, Mém. régence, Oeuvres, t. V, p. 202, dans POUGENS] La moindre femmelette de ce temps-là [siècle de Louis XIV] vaut mieux pour le langage que les Jean-Jacques, les Diderot, d'Alembert. [Courier, Lettres de France et d'Italie]
  • 2 Fig. Homme qui a des manières féminines. C'est une vraie femmelette, comment supportera-t-il les fatigues de la guerre s'il est appelé à l'armée ?
  • rechercher