Citations correspondant à « assassin�� » : 47 citations trouvées dans le Littré (40 affichées)
Citation Auteur Œuvre Entrée
L'autre a fui lâchement, tel qu'un vil assassin VOLTAIRE Mérope, II, 2 lâchement [1]
[Il] ne saurait se garder d'un poignard assassin DELAVIGNE Vêpres sicil. I, 1 assassin, ine [2]
Je ne le connais plus que pour votre assassin RACINE Iph. III, 6 connaître
Le nom seul d'assassin l'épouvante et l'arrête RACINE Andr. v, 2 épouvanter
Exécrable assassin d'un héros que j'adore CORNEILLE Cid, v, 6 exécrable
Punissons l'assassin, proscrivons les complices CORNEILLE Cinna, IV, 3 proscrire
Ton oncle, dis-tu, l'assassin, M'a guéri d'une maladie BOILEAU Épigr. XX ton [1]
Suis-je fait en voleur ou bien en assassin ? CORNEILLE Suite du Ment. 1, 1 fait, aite [1]
Le duc de Bourgogne [l'assassin du duc d'Orléans] daigna prendre des lettres d'abolition VOLTAIRE Moeurs, 79 abolition
Et quand son assassin tombe sous notre effort CORNEILLE Cinna, I, 1 effort
J'ai vu l'assassin Retirer son poignard tout fumant de son sein [de Roxane] RACINE Baj. V, 11 retirer
J'ai vu l'assassin Retirer son poignard tout fumant de son sein RACINE Baj. V, 11 sein
Pour moi, mon ennemi, l'objet de ma colère, L'auteur de mes malheurs, l'assassin de mon père CORNEILLE Cid, IV, 5 assassin [1]
[Il] Ne saurait se garder d'un poignard assassin, Et croirait l'arrêter en présentant le sein DELAVIGNE Vêp. sicil. I, 1 garder
Chez lui-même, à sa table, au milieu d'un festin, D'un si parfait ami devenir l'assassin CORNEILLE Sertor. v, 4 table
De toutes parts pressé par un puissant voisin, Que j'ai su soulever contre cet assassin RACINE Ath. II, 5 voisin, ine
Ton oncle, dis-tu, l'assassin M'a guéri d'une maladie ; La preuve qu'il ne fut jamais mon médecin, C'est que je suis encore en vie BOILEAU Épigr. assassin [1]
Dans Florence jadis vivait un médecin, Savant hâbleur, dit-on, et célèbre assassin BOILEAU Art poét. IV assassin [1]
Veux-tu qu'un médisant, pour comble à sa misère, L'accuse d'y souffrir l'assassin de son père ? CORNEILLE Cid, III 1 comble [1]
Cet illustre assassin entouré de victimes En descendant du trône efface tous ses crimes VOLTAIRE Mort de Cés. III, 4 effacer
Dans Florence jadis vivait un médecin, Savant hâbleur, dit-on, et célèbre assassin BOILEAU Art p. IV hâbleur, euse
Un seul jour ne fait pas d'un mortel vertueux Un perfide assassin, un lâche incestueux RACINE Phèdre, IV, 2 incestueux, euse
Ton oncle, dis-tu, l'assassin M'a guéri d'une maladie ; La preuve qu'il ne fut jamais mon médecin, C'est que je suis encore en vie BOILEAU Épigr. XX médecin
Veux-tu qu'un médisant, pour comble à sa misère, L'accuse d'y souffrir l'assassin de son père ? CORNEILLE Cid, III, 1 médisant, ante
Ton oncle, dis-tu, l'assassin, M'a guéri d'une maladie : La preuve qu'il ne fut jamais mon médecin, C'est que je suis encore en vie BOILEAU Épigr. XX vie [1]
Que dit-il quand il voit, avec la mort en trousse, Courir chez un malade un assassin en housse ? BOILEAU Sat. VIII assassin [1]
Que dit-il quand il voit, avec la mort en trousse, Courir chez un malade un assassin en housse ? BOILEAU Sat. VIII courir
Que dit-il [l'âne] quand il voit, avec la mort en trousse, Courir chez un malade un assassin en housse ? BOILEAU Sat. VIII housse
Dans le temps que ce monstre impénitent [un assassin de Henri IV] refusait de demander pardon au roi et à la justice VOLTAIRE Facéties, Relat. apparit. jés. Bertier. impénitent, ente
Et fais livrer sans crainte aux supplices tout prêts L'assassin de ton fils, et l'ami d'Alvarez VOLTAIRE Alz. V, 5 livrer
Mérope allait verser le sang de l'assassin ; Ce vieillard, dites-vous, a retenu sa main VOLTAIRE Mérope, IV, 1 retenir
Un jour seul ne fait point d'un mortel vertueux Un perfide assassin, un lâche incestueux RACINE Phèd. IV, 2 vertueux, euse
Que dit-il, quand il voit, avec la mort en trousse, Courir chez un malade un assassin en housse [un médecin] ? BOILEAU Sat. VIII trousse
Dans Florence jadis vivait un médecin, Savant hâbleur, dit-on, et célèbre assassin ; Lui seul y fit longtemps la publique misère BOILEAU Art p. IV misère
Prexaspe dit à Cambyse, assassin de son fils dont il vient de percer le coeur d'une flèche : Apollon lui-même n'aurait pas tiré plus juste DIDEROT Claude et Nér. II, 48 juste [1]
Un juge qui, autorisé par la loi à punir d'une moindre peine, prononce la peine de mort, est un assassin et un barbare VOLTAIRE Pol. et lég. Relat. mort chev. de la Barre. peine
Le roi vit, et ce misérable [Chatel, assassin de Henri IV], Ce monstre vraiment déplorable Qui n'avait jamais éprouvé Que peut un visage d'Alcide, A commencé le parricide, Mais il ne l'a pas achevé MALHERBE II, 4 déplorable
Agrippine : Britannicus est mort : je reconnais les coups ; Je connais l'assassin. - Néron : Et qui, madame ? - Agrippine : Vous RACINE Brit. v, 6 vous
Je deviens parricide, assassin, sacrilége ; Pour qui ? pour une ingrate à qui je le promets.... et quand je l'ai servie, Elle me redemande et son sang et sa vie [de Pyrrhus assassiné] RACINE Andr. V, 4 redemander
Notre assassin [un mauvais médecin] renonce à son art inhumain, Et, désormais la règle et l'équerre à la main, Laissant de Galien la science suspecte, De méchant médecin devient bon architecte BOILEAU Art p. IV équerre