Citations correspondant à « pr����lire » : 218 citations trouvées dans le Littré (40 affichées)
Citation Auteur Œuvre Entrée
On donnera le livre à un homme qui ne sait pas lire, et on lui dira : lisez, et il répondra : je ne sais pas lire SACY Bible, Isaïe, XIX, 12 lire
Il [le duc de Bourgogne] me donna parole de lire le tout d'un bout à l'autre, de le lire pour s'en meubler la tête SAINT-SIMON 310, 53 meubler
On songe plus à lire beaucoup qu'à lire utilement ROLLIN Traité des Ét. liv. I, ch. 3 lire
Il nous le faut lire [Homère], non pour l'imiter, mais pour apprendre de lui à lire dans la nature, aujourd'hui lettre close à nous, qui ne voyons que des habits, que des usages COURIER Prosp. d'une trad. d'Hérod. lettre
Le pécheur s'éloigne de Dieu, et il n'y a page dans son Écriture en laquelle il ne lui reproche son éloignement ; mais, sans le lire dans l'Écriture, nous pouvons le lire dans nos consciences BOSSUET 2e sermon, Jeudi de la sem. de la Pass. I. lire
Nous recevons aujourd'hui [à l'Académie française] l'évêque de Limoges qui ne sait pas lire, et Batteux qui ne sait pas écrire, mais en revanche nous avons un directeur qui sait lire et écrire, qui s'en pique du moins D'ALEMBERT Lett. à Volt. 9 avr. 1761 lire
Un abbé Trublet a imprimé qu'il ne pouvait lire un poëme tout de suite ; eh ! monsieur l'abbé, que peut-on lire, que peut-on entendre, que peut-on faire longtemps et tout de suite ? VOLTAIRE Dict. phil. Vers et poés. suite
Je n'ai fait que l'entre-lire BEAUMARCHAIS dans le Dict. de BESCHERELLE entre-lire
Il me met en furie par le sot livre qu'il vient de lire SÉVIGNÉ 239 furie
Qu'on est heureux d'aimer à lire ! SÉVIGNÉ 15 juin 1689 lire
Ne devais-tu pas lire au fond de ma pensée ? RACINE Andr. v, 3 lire
Peu lire et beaucoup méditer à nos lectures ROUSSEAU Hél. I, 12 méditer
Ne devais-tu pas lire au fond de ma pensée ? RACINE Andr. v, 3 pensée [1]
Je ne me soucie point de lire Télémaque MAINTENON Lett. à Mme de Caylus, 10 avril 1717 soucier
Mais je ne sais pas lire. - Hé, l'on te soufflera RACINE Plaid. II, 14 souffler
...S'approche, plus savante, en volonté de lire RÉGNIER Sat. III volonté
J'étais en état de lire un air de première vue ROUSSEAU Conf. IV vue
Qu'au livre du destin les mortels peuvent lire LA FONTAINE Fabl. II, 13 destin
Moi, devine ! on se moque ; Eh ! messieurs, sais-je lire ? LA FONTAINE Fabl. VII, 15 devin, ine
Il [mon coeur] est si peu fermé que chacun y peut lire CORNEILLE Sertor. II, 2 fermé, ée
Elle [une histoire] se laisse lire en perfection SÉVIGNÉ 17 mai 1680 lire
Lire en un songe obscur les volontés des cieux RACINE Esth. II, 1 lire
Il est impossible de le lire avec des yeux secs SÉVIGNÉ 401 sec, sèche
Il [David] use ses yeux à la lire [la loi] nuit et jour BOSSUET Élévat. sur myst. XVIII, 8 user
Louis XIV s'occupait à lire des livres d'agrément dans ce loisir VOLTAIRE S. de Louis XIV, 25 agrément
Ne trouve en Chapelain.... Autre défaut, sinon qu'on ne le saurait lire BOILEAU Sat. X autre
Je laissais aux endroits qu'ils [les bibliothécaires] n'avaient pu lire des espaces en blanc COURIER I, 76 blanc [2]
Le bénéfice de clergie par lequel un criminel obtenait sa grâce, en cas qu'il sût lire VOLTAIRE Moeurs, 73 clergie
Tu dis.... Que mes vers à les ouïr lire Te font venir des crudités MALHERBE IV, 15 crudité
Je vous défère assez pour n'en vouloir rien lire CORNEILLE ib. V, 7 déférer
Pour bien lire, il faut digérer la lecture BOSSUET Obl. 3 digérer
Peu lire et penser beaucoup à nos lectures est le moyen de les bien digérer ROUSSEAU Hél. I, 12 digérer
Je puis le lire tout entier pour m'en éclaircir PASCAL Prov. 1 éclaircir
La préface m'a semblé parfaitement belle, et j'ai eu un extrême plaisir à la lire VOITURE Lett. 30 extrême
Que je plains ma fille de lire tout ce fatras de bagatelles ! SÉVIGNÉ 434 fatras
Mon héros griffonne de sa main des lettres qu'à peine on peut lire VOLTAIRE Lett. Richelieu, 9 janv. 1767 griffonner
Achevez de lire ; Votre âme, pour ce mot, ne doit point s'interdire MOLIÈRE D. Garcie, II, 6 interdire
Je suis, de plus, sa lectrice ordinaire ; Ma manière de lire a le don de lui plaire COLLIN D'HARLEVILLE Chât. en Esp. III, 2 lecteur, trice
Il m'a fallu lire ma pièce chez madame la marquise MOLIÈRE Critique, 7 lire
Berger, sur cet azur tranquille De lire on te croit le secret BÉRANGER Étoiles qui filent. lire