Citations correspondant à « g��rende » : 55 citations trouvées dans le Littré (40 affichées)
Citation Auteur Œuvre Entrée
Il n'y a que la vanité qui rende frivole STAËL Corinne, IV, 3 frivole
C'est bien raison qu'au double on le leur rende LA FONTAINE Rém. double
Et fais que sur ma tombe Arcas rende l'esprit ROTROU Hercule mour. v, 1 esprit
Et rende notre Espagne en lauriers si féconde CORNEILLE Sertorius, v, 1 fécond, onde
Il faut que devant vous je lui rende justice RACINE Bérén. III, 3 justice
Que le ciel vous le rende, madame, lui répondis-je MARIVAUX Pays. parv. part. 1 rendre
Il est impossible qu'on ne se rende pas à cette vérité quand on la sent VOLTAIRE Ingénu, 8 rendre
Oui, Charlotte, je veux que Monsieur vous rende un peu camuse MOLIÈRE Don Juan, II, 5 camus, camuse
Je ne prétends pas qu'une patience ridicule me rende la fable de la ville HAMILTON Gramm. 8 fable
Le pape Adrien insiste qu'on lui rende le patrimoine de la Sicile VOLTAIRE Moeurs, 19 insister
Il n'est fourbe, ni crime, Qu'un trône acquis par là ne rende légitime CORNEILLE Nic. I, 5 par [1]
Pourvu qu'on forme un tout qui rende parfaitement l'original HAMILTON Gramm. 1 rendre
Quelque empêchement canonique qui vous rende indigne du ministère MASSILLON ib. canonique
Dis-lui qu'avec douceur il traite sa captive ; Qu'il lui rende.... à ce mot, ce héros expiré.... RACINE Phèdre, V, 6 mot
Que mon fils soit enlevé par la Parque, Ou que le ciel le rende à mes souhaits LA FONTAINE Fauc. parque
S'il [le père de famille] dit en parlant du prodigue : qu'on lui rende sa première robe BOSSUET Mar.-Thér. premier, ière
Il redressera son jugement, pourvu qu'une droite volonté le rende attentif à son objet et à lui-même BOSSUET Connaiss. I, 17 droit, droite [1]
Je crains.... qu'il.... ne conçoive mal qu'il n'est fourbe ni crime Qu'un trône acquis par là ne rende légitime CORNEILLE Nicom. I, 5 légitime [1]
Va, cesse tes efforts pour un malencontreux Qui ne saurait souffrir que l'on le rende heureux MOLIÈRE l'Ét. V, 10 malencontreux, euse
Il faut qu'il [le roi] s'accommode à leurs faiblesses [des hommes], qu'il les corrige en père, qu'il les rende sages et heureux FÉNELON ib. XXIV accommoder
Et pour approfondir encore cette vérité et entrer dans un détail qui vous la rende plus sensible MASSILLON Car. Prière, 1 détail
Son bras ne dompte point de peuples ni de lieux Dont il ne rende hommage au pouvoir de mes yeux CORNEILLE Pomp. II, 1 lieu [1]
Cette île de Minorque s'appelait autrefois l'île de Vénus ; il est juste que ce soit à M. de Richelieu qu'elle se rende VOLTAIRE Lett. Mme du Deffant, 5 mai 1756 rendre
Qu'on me rende impotent, Cul-de-jatte, goutteux, manchot, pourvu qu'en somme Je vive, c'est assez, je suis plus que content LA FONTAINE Fabl. I, 15 cul
Mais quand on est du monde, il faut bien que l'on rende Quelques dehors civils que l'usage demande MOLIÈRE le Mis. I, 1 monde [1]
Qu'on me rende impotent, Cul-de-jatte, goutteux, manchot, pourvu qu'en somme Je vive ; c'est assez, je suis plus que content LA FONTAINE Fabl. I, 15 plus
Mais, quand on est du monde, il faut bien que l'on rende Quelques dehors civils que l'usage demande MOLIÈRE Mis. I, 1 rendre
Souviens-toi que le mien [esprit] ne reçoit point d'injure Qu'il ne rende aussitôt avec beaucoup d'usure TRISTAN Marianne, II, 3 usure
La cruelle habitude où sont les femmes de se faire avorter, afin que leur grossesse ne les rende pas désagréables à leurs maris MONTESQUIEU Lett. pers. 120 avorter
J'entends qu'avec ma cour toute la ville en deuil Demain rende au dernier [Étéocle] les honneurs du cercueil ROTROU Antig. IV, 1 entendre
J'entends qu'avec ma cour toute la ville en deuil, Demain rende au dernier [Étéocle] les honneurs du cercueil ROTROU Antig. IV, 1 honneur
Arrête, déloyal, et laisse-moi parler, Que je rende un plein lustre à ma gloire ternie Par l'outrageux éclat que fait la calomnie CORNEILLE Toison d'or, V, 4 outrageux, euse
De tous les péchés qui se commettent dans le monde, n'y en a-t-il point qui ait une opposition plus spéciale à la communion, et qui vous en rende plus indigne que le péché d'impureté ? BOURDALOUE Instruct. sur la comm. Exhort. t. II, p. 453 impureté
Mon dessein, dit la princesse, est assurément de ne jamais me séparer de mon cousin issu de germain mais je crois qu'il convient que je me rende auprès du roi mon père VOLTAIRE Princ. de Babyl. 11 issu, ue
Mais quel pouvoir peut estre tel qu'il rende L'air et la terre en concorde si grande ? Et qu'un soleil donne si grand' tiedeur Sur ces sommetz ouvers à la froideur ? JACQUES PELETIER DU MANS la Savoye (1572), Chambéry, 1856, p. 297 tiédeur
Mécénas fut un galant homme ; Il a dit quelque part : qu'on me rende impotent, Cul-de-jatte, goutteux, manchot, pourvu qu'en somme Je vive, c'est assez, je suis plus que content LA FONTAINE Fabl. I, 15 vivre [1]
Il n'y a rien qu'on ne rende naturel ; il n'y a naturel qu'on ne fasse perdre PASCAL Pens. XXV, 83 naturel, elle
Ne craignez-vous pas que votre consentement ne vous rende participant de leur crime ? PASCAL Prov. x. participant, ante
[Chez nous chrétiens] non pas un abaissement qui nous rende incapable du bien, ni une sainteté exempte du mal PASCAL Pens. XII, 15, éd. HAVET. sainteté
Il est bien juste qu'après avoir pris une idée qui vous appartient, je vous en rende quelque sorte d'hommage FONTENELLE Dial. à Lucien. sorte