Citations correspondant à « ��puiser » : 22 citations trouvées dans le Littré
Citation Auteur Œuvre Entrée
Si tôt que quelques soldats hasardaient d'aller puiser de l'eau VOLTAIRE ib. II, 1 hasarder
Il n'y avait dans ce lieu qu'une calebasse pour puiser de l'eau CHATEAUBRIAND Atala, 261 calebasse
Puiser dans la Bible est de mode ; Prenons-y le sujet d'une ode BÉRANGER Nabuchod. mode [2]
Il n'en restera pas un têt [du vase de terre] avec lequel on puisse puiser un peu d'eau PASCAL Prov. XVI têt
Les hommes veulent être esclaves quelque part et puiser là de quoi dominer ailleurs LA BRUYÈRE VIII dominer
Les hommes veulent être esclaves quelque part et puiser là de quoi dominer ailleurs LA BRUYÈRE ib. esclave
Ces plaies [de Jésus-Christ] étaient des sources intarissables où il ne tenait qu'à toi de puiser les eaux de ma grâce BOURDALOUE Myst. Pass. de J. C. t. I, p. 240 intarissable
Pour paraître ne devoir rien aux autres, mais puiser tout de votre fonds LA BRUYÈRE Disc. de récept. Le P. puiser
Il faut pour puiser nettement aux sources que les lavandières et les passants ne les aient point encore troublées GUEZ DE BALZAC Liv. VIII, lett. 8 lavandière
Un terrain sablonneux, tout à fait aride et entièrement privé d'eau potable qu'il faut aller puiser à plus d'un mille RAYNAL Hist. phil. III, 25 potable
[Les Anglais et les Hollandais] déterminés à ne point laisser puiser la maison d'Autriche à la source de leurs richesses RAYNAL Hist. phil. v, 6 puiser
Dieu voyant que nous étions contraints d'aller puiser en divers endroits les ondes salutaires de la vérité BOSSUET Panég. St Bernard, préambule. salutaire
Ulysse votre père est le plus sage de tous les hommes ; son coeur est comme un puits profond, on ne saurait y puiser son secret FÉNELON Tél. XXIV puits
Il n'y a point de particulier qui ne se sente autorisé par cette doctrine [puiser sa foi dans la lecture de la Bible] à adorer ses inventions, à consacrer ses erreurs BOSSUET Reine d'Angl. invention
D'autres viendront... Puiser dans cet asile heureux, calme, enchanté, Tout ce que la nature à l'amour qui se cache Mêle de rêverie et de solennité HUGO Rayons et ombres, XXXIV mêler
Tous les enfants d'Adam, tous les peuples du monde Viendront puiser la foi dans sa source féconde DELILLE Parad. perdu, XI puiser
Tout prêt à la laisser, pourvu qu'elle s'apaise, Dans ton coffre, à pleins sacs, puiser tout à son aise BOILEAU Sat. X puiser
La guêpe cruelle fond sur l'abeille laborieuse qui revient à la ruche, chargée de miel : elle sait puiser dans ses intestins la liqueur délicieuse dont elle est avide BONNET Contempl. nat. x, 29 guêpe
C'est par cette lâche habitude de n'oser penser par eux-mêmes, et de puiser leurs idées dans les débris des temps où l'on ne pensait pas, que dans la ville des plaisirs [Paris] il était encore des moeurs atroces VOLTAIRE Princ. de Babyl. 10 penser [1]
Là sourdait une eau qui avait la propriété de rajeunir ; c'est ce qu'on appelle encore aujourd'hui la fontaine de Jouvence ; dans les premiers temps du monde, il était libre à tous les mortels d'y aller puiser ; l'abus qu'ils firent de ce trésor obligea les dieux de leur en ôter l'usage LA FONTAINE Psyché, II, p. 176 jouvence
On voit dans les IVe et Ve siècles ces grandes lumières de l'Église, saint Basile, saint Grégoire de Nazianze, saint Jean Chrysostome venir puiser à Athènes, comme dans la source, toutes les sciences profanes ROLLIN ib. t. IX, p. 266, dans POUGENS puiser
Vous auriez pu sans peine y puiser [à une somme d'argent] à toute heure. - à toute heure ! bons dieux ! ne tient-il qu'à cela ? L'argent vient-il comme il s'en va ? LA FONTAINE ib. IV, 20 tenir