Citations correspondant à « d��rocher » : 86 citations trouvées dans le Littré (40 affichées)
Citation Auteur Œuvre Entrée
Si la voix du torrent qui gémit dans l'abîme Et se brise en sanglots de rocher en rocher LAMARTINE ib. I, 11 voix
Leur canot se fracassa contre les écueils ; il fallut se traîner de rocher en rocher pendant une lieue entière VOLTAIRE Candide, 17 traîner
J'ai peint votre respect, votre amour, votre ennui ; Mais le plus dur rocher est moins rocher que lui ROTROU Antig. V, 2 rocher [1]
Ce n'est qu'une eau qui pleut sur le rocher sonore LAMARTINE Harm. II, 3 pleuvoir
D'un aride rocher fit sortir des ruisseaux RACINE Athal. I, 4 aride
Il le fit attacher en croix au pied du rocher VAUGELAS Q. C. liv. VII croix
Comme une chèvre en grimpant un rocher RÉGNIER Sat. XVI grimper
La du Rocher était plus phrasière que jamais GENLIS Mères riv. t. I, p. 91, dans POUGENS phrasier
Parler de l'hyménée à ce coeur de rocher.... CORNEILLE Mél. I, 1 rocher [1]
Un seul rocher ici lui coûte plus de têtes.... RACINE Alex. II, 2 rocher [1]
Un rocher.... Défend aux aquilons d'en troubler le repos [de cet asile] VOLTAIRE Henr. I aquilon
Ces flots qui baisent sans murmure Les flancs de ce rocher.... HUGO Orient. 14 baiser [1]
Au coucher du soleil le courlis siffle sur la pointe d'un rocher CHATEAUBRIAND Génie, I, V, 8 courlieu
Les anachorètes écrivirent de la douceur du rocher et des délices de la contemplation CHATEAUBRIAND Génie, II, V, 3 de
Qui peut se résoudre à passer un rocher sans l'écorner ? ROUSSEAU Ém. v. écorner
À la base de ce rocher est une esplanade couverte de grands arbres BERNARDIN DE SAINT-PIERRE P. et Virg. esplanade
Le solitaire du rocher verse l'eau lustrale sur la tête du néophyte CHATEAUBRIAND Génie, I, I, 6 lustral, ale
Une fontaine qui faisait une nappe d'eau en tombant d'un rocher FÉNELON Tél. XI nappe
Et comme un saint rocher opposant ton courage RÉGNIER Épître I opposer
Sous l'abri protecteur d'un énorme rocher DELILLE Parad. perdu, VII protecteur, trice
Jean fut un saint... qui... D'un rocher creux faisait son réfectoire VOLTAIRE Poés. mêl. 59 réfectoire
Une âme de rocher ne s'en fût pas sauvée, Tant elle avait d'appas... CORNEILLE le Ment. II, 5 rocher [1]
Une âme de rocher ne s'en fût pas sauvée [d'aimer une belle femme] CORNEILLE le Ment. II, 5 sauver
Un rocher en demi-voûte lui servait de toit FÉNELON Tél. XX voûte
Nous entrâmes au port de Sunium : c'est une crique abritée par le rocher CHATEAUBRIAND Itin. 252 crique
Le rocher en ruine n'est plus pendu sur l'abîme avec ses longues graminées CHATEAUBRIAND Génie, I, IV, 4 graminée
Quand la censure à son rocher funeste De ton génie a promis les lambeaux BÉRANGER Censeur. lambeau
gouffre, banc ni rocher, n'exigea de péage D'aucun de ses ballots LA FONTAINE Fabl. VII, 14 péage
Nos pères ont vu des coupeaux de rocher de qui la hauteur était la radresse des mariniers MALHERBE Lexique, éd. L. Lalanne. radresse
L'espèce de chaussée rocailleuse que le pied du rocher formait en se prolongeant DIDEROT Salon de 1767, Oeuv. t. XIV, p. 175, dans POUGENS rocailleux, euse
Ce rocher, qui est impénétrable au fer de vos instruments, est un crible percé de plus de trous qu'il n'a de matière VOLTAIRE Dict. phil. Apparence. rocher [1]
L'île d'Ormus, à l'embouchure du golfe Persique, paraît être un rocher de sel BRONGNIART Traité de min. t. I, p. 133 rocher [1]
Je suis plus rocher que vous n'êtes, De le voir, et n'être pas mort MALHERBE V, 20 rocher [1]
Non que j'espère encore amollir ce rocher Que ni respects ni voeux n'ont jamais su toucher CORNEILLE Perthar. IV, 1 rocher [1]
Source limpide et murmurante, Qui de la fente du rocher Jaillis en nappe transparente LAMARTINE Harm. II, 5 source
À travers les herbes chevelues du rocher, la lune éclairait la tête du jeune homme CHATEAUBRIAND Duthona, 239 chevelu, ue
Dans le creux du rocher, sous une voûte obscure, S'élève un simple autel LAMARTINE Méd. I, 26 creux [2]
Sur la croupe du mont ses mains allaient chercher L'eau qui tombait des cieux dans le creux du rocher DELILLE Trois règnes, V croupe
Le vieillard couchait en une enfonçure du rocher, sans autre tapis de pied qu'un peu de mousse LA FONTAINE Psyché, II, p. 122 enfonçure
Du penchant escarpé de ces antiques monts Le rocher tombe, roule, et s'élance par bonds DELILLE Énéide, XI escarpé, ée