Citations correspondant à « ali��nation » : 385 citations trouvées dans le Littré (40 affichées)
Citation Auteur Œuvre Entrée
Les grands hommes, qui ne peuvent former et mûrir une nation naissante, ne sauraient rajeunir une nation vieillie et tombée RAYNAL Hist. phil. XI, 4 tombé, ée
L'édit de 1644 a prévalu : les cours de judicature ont joui des priviléges de la noblesse, et la nation ne les a pas contestés à ceux qui jugent la nation VOLTAIRE Moeurs, 98 noblesse
La nation moscovite, peu connue que de ses plus proches voisins, faisait presque une nation à part, qui n'entrait point dans le système de l'Europe FONTENELLE Czar Pierre. système
Rien n'est plus contradictoire que de prétendre représenter compétemment la nation, tandis qu'une grande partie de cette nation soutient qu'elle ne peut être représentée que dans une assemblée générale de ses trois ordres MIRABEAU Collection, t. I, p. 37 compétemment
Ce fut comme nation rivale, et non comme nation commerçante, qu'ils [les Romains] attaquèrent Carthage MONTESQUIEU ib. XXI, 14 rival, ale
Je savais que la nation des poëtes, et surtout des mauvais poëtes, est une nation farouche qui prend feu aisément, et que ces esprits avides de louanges ne digéreraient pas facilement une raillerie, quelque douce qu'elle pût être BOILEAU Disc. sur la satire. nation
Il faut avouer que la nation française, aussi polie qu'aucune nation, est encore dans cette barbarie, qu'elle doute si les sciences poussées à une certaine perfection ne dérogent point, et s'il n'est point plus noble de ne rien savoir FONTENELLE l'Hospital. déroger
Toutes ces infamies nous déshonoreraient aux yeux de l'Europe et de la postérité, si l'Europe et la postérité pouvaient ignorer qu'elles ne sont pas l'ouvrage de la nation, mais de la partie honteuse de la nation, malheureusement accréditée D'ALEMBERT Lett. au roi de Prusse, 29 juin 1775 partie [1]
Est-il besoin de vous rappeler qu'une nation, souveraine lorsqu'elle impose, n'est que débitrice quand elle paye ? Et que la nation, souveraine quand elle impose, est brigande et voleuse quand elle ne paye pas ? MIRABEAU Collection, t. v, p. 9 brigand
Le climat qui fait qu'une nation aime à se communiquer, fait aussi qu'elle aime à changer ; et ce qui fait qu'une nation aime à changer, fait aussi qu'elle se forme le goût MONTESQUIEU ib. goût
Les principaux de la nation VOLTAIRE Philos. Ex. mil. Bolingbr. X principal, ale [1]
La nation chérie a violé sa foi RACINE Esth. I, 4 chéri, ie
La nation chérie a violé sa foi RACINE Esth. I, 4 foi
Connais-tu la nation dévote ? BOILEAU Sat. X nation
Le luxe empoisonne toute une nation FÉNELON ib. XXII empoisonner
Il garde au milieu de son amour la férocité de sa nation RACINE Baj. 2e Préface. C'est un latinisme. férocité
Cette nation connut la vraie fin de la politique BOSSUET Hist. III, 3 fin [1]
La jeunesse, qui est la fleur de toute la nation FÉNELON Tél. XI fleur
Quoiqu'à leur nation bien peu de foi soit due MOLIÈRE l'Ét. II, 13 foi
Quelques vérités qui flattaient le génie de la nation HAMILTON Gramm. 7 génie
La nation des auteurs est un peu vaine et glorieuse LESAGE Gil Blas, XI, 14 glorieux, euse
Son règne [d'Édouard IV] humanisa un peu les moeurs de la nation VOLTAIRE Moeurs, 117 humaniser
Infuser dans toute la nation l'âme des confédérés ROUSSEAU Pologne, 2 infuser
Les moeurs, plus que les lois, font et caractérisent une nation DUCLOS Oeuvr. t. VI, p. 59 moeurs
Si elle eut de la joie de régner sur une grande nation BOSSUET Reine d'Angl. nation
La grande nation à vaincre accoutumée CHÉNIER M. J. la Mort du général Hoche, 1798 nation
Je te parlerai d'une certaine nation qu'on appelle les nouvellistes MONTESQUIEU Lett. pers. 130 nation
La nation moscovite peu connue que de ses plus proches voisins FONTENELLE Czar Pierre. peu
Il était Suisse de nation, empoisonneur de profession HAMILTON Gramm. 3 profession
La nation entière est promise aux vautours RACINE Esth. II, 1 promis, ise
Toute la nation à la fois est proscrite RACINE Esth. I, 3 proscrit, ite
Prospérez, cher espoir d'une nation sainte RACINE Esth. I, 2 prospérer
Si elle eut de la joie de régner sur une grande nation BOSSUET Reine d'Anglet. régner
Le roi est précisément et à la lettre l'économe de toute la nation VOLTAIRE Pol. et lég. Embelliss. de Paris. roi [1]
Un serf n'a point de famille, ni par conséquent de nation MONTESQUIEU Esp. XXX, 25 serf, erve
La nation entière est promise aux vautours RACINE Esth. II, 1 vautour
Il [Moïse] est préservé du carnage général des enfants de sa nation MASSILLON Conf. Amb. des clercs. carnage
Les rapporteurs, nation maligne, qui empoisonne les choses innocentes FÉNELON Tél. XXIV empoisonner
Pourquoi me déchirez-vous par vos blasphèmes, nation impie ? BOSSUET Anne de Gonz. impie
Je ne puis qu'admirer la négligence, l'incurie de la nation anglaise ROUSSEAU Pologne, VII incurie